Skip to content
Chroniques

Création lumineuse d’Airelle Besson avec Youn Sun Nah

Youn Sun Nah & Airelle Besson © Stéphane Barthod
Youn Sun Nah & Airelle Besson

Il y a plusieurs années déjà, Airelle Besson avait écrit une composition pour Youn Sun Nah avant même de la rencontrer, une musique qu’elle avait alors envoyée à la chanteuse. C’est bien plus tard qu’elle apprit que celle-ci l’avait gardée précieusement. Aujourd’hui, c’est dans le cadre de la résidence à Coutances de la trompettiste et de l’année France-Corée que les deux musiciennes auront l’occasion de jouer ensemble Around the World.

Youn Sun Nah © Stéphane Barthod
Youn Sun Nah

Pour la création de ce soir, Airelle Besson réunit l’Orchestre Régional de Normandie, You Sun Nah et un trio jazz composé de Benjamin Moussay au piano, Stéphane Kerecki à la contrebasse et François Laizeau à la batterie. Pour le premier titre, Lueur, l’orchestre démarre seul en vagues lentes et le trio enchaîne ensuite avec vivacité, avant un retour à l’apaisement qui donne à la trompettiste l’occasion de nous offrir un solo particulièrement inspiré. La musique prend ensuite de l’altitude avec Envol et Neige. La compositrice propose un jazz mélodieux et lyrique qui bénéficie avec bonheur de l’écrin de l’orchestre. Après un passage “planant” sur lequel le contrebassiste Stéphane Kerecki pose ses notes, l’intensité monte avec l’arrivée de Youn Sun Nah, entre jazz et lyrique… La complicité entre la chanteuse et la trompettiste est évidente, le plaisir du jeu est là, aussi bien dans un duo trompette/voix joué staccato que sur Candy Parties ou encore dans les moments de pure émotion. Le public ne s’y trompe pas qui offrira une ovation aux artistes.

Airelle Besson confirme encore ici qu’elle est une musicienne avec qui il faudra compter

Texte et photos : Stéphane Barthod (le 01/05/2016)

 

Youn Sun Nah va de l’avant

Youn Sun Nah nous fait l’honneur de démarrer sa tournée mondiale à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Philip Catherine : lyrique et sensible

C’est avec un réel bonheur qu’on retrouve Philip Catherine à Coutances.
CHRONIQUE

Thomas de Pourquery : l’émotion des retrouvailles

Thomas de Pourquery, c’est bien sûr un bonheur musical, mais c’est aussi une histoire d’amitié.
CHRONIQUE

Retour du blues, puissance trois

Après une parenthèse ces deux dernières années, c’est enfin le retour de la soirée blues de Jazz sous les pommiers.
CHRONIQUE

Joshua Redman, entre USA et Europe avec le trio Reis Demuth Wiltgen

Le très beau son de sax de Joshua Redman fait merveille.
CHRONIQUE

Melody Gardot et Philippe Powell : entre eux deux

Melody Gardot présente cet album comme "une danse entre deux personnes qui aiment et apprécient les mêmes choses (...)"
CHRONIQUE

Sylvain Kassap : continuons le combat !

Les chansons de lutte, de résistance et l’esprit contestataire inspirent le jazz depuis plusieurs décennies.
CHRONIQUE

Ponty, Lagrène et Eastwood : le renouveau d’un trio

Le trio est une subtile alchimie entre les musiciens.
CHRONIQUE