Skip to content
Chroniques

Les quatre chemins de Fidel Fourneyron

Le nouveau quartet de Fidel Fourneyron, se place à la croisée des chemins : Cuatros Caminos, c’est à la fois un quartier de La Havane, mais c’est aussi le nom du quartier, “Quatre Chemins” où le tromboniste vit à Aubervilliers, comme un pont lancé entre la France et les Caraïbes – Il est des signes qui ne trompent pas ! Et puis, quatre, ce sont les membres du quartet, entre métropole, Guadeloupe et Cuba : Vincent Peirani, Arnaud Dolmen et Ana-Carla Maza.

Cette formation offre à la fois l’intérêt d’une instrumentation atypique, associant trombone, accordéon, violoncelle, batterie et voix, et d’une rencontre inédite, puisque le tromboniste n’avait encore joué avec aucun des trois autres membres du groupe. La musique est placée comme il se doit sous le signe du soleil et de la danse, et dès le premier titre, au rythme chaloupé, on se laisse prendre par ce tourbillon qui enchaîne avec une composition du leader, vive et entrainante. C’est ensuite une valse lente et dramatique, qui nous conte une histoire d’amour qui finit mal, les amants décidant de mourir plutôt que de vivre séparément. Au gré de la soirée, les compositions alternent titres chantés et instrumentaux, tous écrits par les quatre compagnons, souvent enlevés et joyeux, parfois plus tristes, comme Sati, posé, et plus sombre, où sourd une intense mélancolie, qui s’éclaire progressivement. On navigue ensuite entre Brésil et Cuba, portés par cette musique chaleureuse et revigorante.

Avec ce quartet, Fidel Fourneyron a su trouver avec beaucoup d’intelligence et de subtilité l’équilibre entre une écriture festive, ouverte, généreuse, et une grande exigence musicale. Le public, enthousiaste, ne s’y trompe pas, qui applaudit à tout rompre pour le rappel.

Texte et photos : Stéphane Barthod

Airelle Besson trio et Clémence Colin : la musique en signes

Voilà déjà 3 ans que Airelle Besson nous fait le plaisir d’être la résidente de Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Le blues acoustique de Taj Mahal

D’un Country blues à blues plus urbain, il nous propose une musique métissée et chaleureuse.
CHRONIQUE

Louis Winsberg trio, une expérience unique

Le projet de Louis Winsberg "Temps Réel" porte bien son nom : il s’agit pour les trois musiciens de construire le concert en improvisant.
CHRONIQUE

Liebman, Brecker, Copland, Gress et Baron : retour aux sources

C’est un quintet d’exception qui nous attendait ce soir au théâtre,
CHRONIQUE

“Brotherhood Heritage” : un hommage qui ne manque pas de souffle

Chris McGregor a marqué Jazz sous les Pommiers depuis les débuts du festival.
CHRONIQUE

Joie et soleil à Coutances avec Pierre Bertrand

Pierre Bertrand nous rappelle avec "Joy" que jazz et flamenco font bon ménage.
CHRONIQUE

Des fanfares sous le soleil

Sous le soleil exactement, JSLP nous a offert un dimanche tout en contrastes.
CHRONIQUE

Retour aux sources du Mississippi pour les frères Moutin

En septembre 2018, le Moutin Factory 5tet a effectué une tournée le long du Mississippi.
CHRONIQUE