Skip to content
Chroniques

Sylvain Rifflet : un univers onirique et hypnotique

On l’a connu en quintet avec Airelle Besson et “Rocking Chair”, il a aussi rendu hommage à Moondog. Passionné de musique répétitive, Sylvain Rifflet nous emmène ici avec Mechanics dans un univers original, non dénué d’étrangeté.

Les quatre musiciens du groupe sont alignés sur le devant de la scène, laissant entendre une égalité des rôles de chacun : Jocelyn Mienniel à la flûte, très présent d’ailleurs à Jazz sous les Pommiers depuis l’année dernière, Sylvain Rifflet bien sûr, vêtu d’un long manteau rouge évoquant la pochette de son dernier album, dessinée par François Schuiten, Philippe Gordiani à la guitare et Benjamin Flament avec son set de percussions variées, fait notamment de métaux traités. Les arpèges du saxophone et de la flûte s’entrelacent savamment, les percussions sont successivement coloristes, mélodiques ou plus brutales, la guitare, souvent dépouillée, se fait lancinante… On est pris par cette musique répétitive et hypnotique où les improvisations se mêlent imperceptiblement au canevas musical tissé par les membres de la formation. On n’est pas étonné qu’une composition soit intitulée Glassicism en hommage à Philip Glass, tant la musique interprétée par le groupe fait écho à l’univers du compositeur américain. Moondog est également évoqué.

Un concert troublant qui ne laisse pas indifférent et dont on a du mal à émerger, encore imprégnés de mystère…

Le trio réversible de Laurent Coulondre

Laurent Coulondre fait ici preuve d’un remarquable sens de la construction.
CHRONIQUE

Joshua Redman, entre USA et Europe avec le trio Reis Demuth Wiltgen

Le très beau son de sax de Joshua Redman fait merveille.
CHRONIQUE

Youn Sun Nah va de l’avant

Youn Sun Nah nous fait l’honneur de démarrer sa tournée mondiale à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Melody Gardot et Philippe Powell : entre eux deux

Melody Gardot présente cet album comme "une danse entre deux personnes qui aiment et apprécient les mêmes choses (...)"
CHRONIQUE

Airelle Besson trio et Clémence Colin : la musique en signes

Voilà déjà 3 ans que Airelle Besson nous fait le plaisir d’être la résidente de Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Joie et soleil à Coutances avec Pierre Bertrand

Pierre Bertrand nous rappelle avec "Joy" que jazz et flamenco font bon ménage.
CHRONIQUE

Louis Winsberg trio, une expérience unique

Le projet de Louis Winsberg "Temps Réel" porte bien son nom : il s’agit pour les trois musiciens de construire le concert en improvisant.
CHRONIQUE

Ouverture en couleurs avec le trio LBBL

Le concert est d’une grande cohérence, et on a plaisir à se laisser emporter dans ce voyage musical.
CHRONIQUE