Skip to content

Chroniques

theo_ceccaldi © stephane barthod

Django toujours moderne avec le trio de Théo Ceccaldi

Django Reinhardt est décidément très présent cette année à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Ouverture de festival avec le trio Georgelet/Zelnik/Chesnel

C’est un trio discret et "sans esbroufe" qui ouvre le festival cette année.
CHRONIQUE

Joshua Redman, entre USA et Europe avec le trio Reis Demuth Wiltgen

Le très beau son de sax de Joshua Redman fait merveille.
CHRONIQUE

Texier, père & fils : Sébastien

Dans la famille Texier, je demande… le fils ? Le père ?
CHRONIQUE
orchestre_franck_tortiller © stephane barthod

From Frank to Franck, de Zappa à Tortiller

Franck Tortiller et Jazz sous les Pommiers, c’est déjà une longue histoire.
CHRONIQUE

Airelle Besson trio et Clémence Colin : la musique en signes

Voilà déjà 3 ans que Airelle Besson nous fait le plaisir d’être la résidente de Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Des fanfares sous le soleil

Sous le soleil exactement, JSLP nous a offert un dimanche tout en contrastes.
CHRONIQUE

Kneebody, quar-quintet énergisant !

Samedi soir, entre jazz, électro et rock, le groupe Kneebody a enflammé le Magic Mirrors.
CHRONIQUE