Skip to content

Chroniques

theo_ceccaldi © stephane barthod

Django toujours moderne avec le trio de Théo Ceccaldi

Django Reinhardt est décidément très présent cette année à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Le trio réversible de Laurent Coulondre

Laurent Coulondre fait ici preuve d’un remarquable sens de la construction.
CHRONIQUE

Airelle Besson trio et Clémence Colin : la musique en signes

Voilà déjà 3 ans que Airelle Besson nous fait le plaisir d’être la résidente de Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Sylvain Rifflet : un univers onirique et hypnotique

Sylvain Rifflet nous emmène dans un univers original, non dénué d’étrangeté.
CHRONIQUE

Christian Scott, à la rencontre des cultures

Le ton est donné : puissant, souvent rageur sans être agressif.
CHRONIQUE
raphael_imbert © stephane barthod

Raphaël Imbert : à quoi sert la musique ?

On pourrait écouter le saxophoniste disserter ainsi pendant des heures.
CHRONIQUE

Blues-rock à tous les étages

Le blues prend des formes multiples à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Vian éternel

L’humour facétieux et grinçant de Vian est bien là.
CHRONIQUE