Skip to content
Chroniques

Ouverture en couleurs avec le trio LBBL

La tradition est respectée : cette année encore, c’est une formation à dominante normande qui ouvre le bal. Avec LBBL, ce sont deux caennais d’origine qui nous reviennent : le pianiste Gaël Le Billan et le batteur Antoine Banville – un autre natif de la région sera d’ailleurs présent également aujourd’hui, puisque Jean-Luc Ponty est à l’affiche ce soir salle Marcel Hélie –. Le contrebassiste Matthieu Loigerot est le troisième compère de la formation.

Gaël Le Billan signe toutes les compositions, et dès le premier titre Aircraft (dans un avion sans elles), on entend des couleurs brésiliennes qui reviendront par touches légères tout au long du concert. Le pianiste double souvent la mélodie à la voix, et on pense parfois à Milton Nascimento au détour d’une harmonie ou d’un enchaînement d’accords. Les musiciens enchaînent avec Around B Flat qui, comme son nom l’indique, “tourne” autour du si bémol, puis Edinburgh, suivi d’un blues en fa qui démarre de façon légère et dansante avant de basculer vers un swing médium tenu de main de maîtres par le contrebassiste et le batteur. La musique proposée par le trio est très riche, les morceaux sont construits en plusieurs parties qui s’enchaînent assez souvent par des effets de “cassures”. C’est le cas de Charbly, un titre écrit dans les jours qui ont suivi l’attentat contre Charlie-Hebdo, et qui est traversé de nombreux sentiments. On retrouve cet effet kaléidoscopique dans les autres compositions, d’un blues à l’influence soul à un clin d’œil écossais en passant par une citation du boléro de Ravel.

Gaël Le Billan

Malgré cette diversité de couleurs, le concert est d’une grande cohérence, et on a plaisir à se laisser emporter dans ce voyage musical.

Texte et photos : Stéphane Barthod

Michel Portal : une musique vivante et explosive

Michel Portal, c’est une lueur particulière dans le regard, lueur de malice, d’attention, de curiosité tous azimut, de complicité, de tendresse…
CHRONIQUE

Fidel Fourneyron en solo : un concert riche et varié

Fidel Fourneyron revisite pour nous en solo les grands standards du jazz, connus ou moins connus.
CHRONIQUE

Black Pantone : la passion des couleurs musicales

Ce samedi, c’est Black Pantone qui inaugure les concerts de la journée, avec un album tout frais en poche.
CHRONIQUE

Les quatre chemins de Fidel Fourneyron

Cette formation offre à la fois l’intérêt d’une instrumentation atypique et d’une rencontre inédite.
CHRONIQUE

Voyage en Orient de Sophie Alour

Le concert commence avec Exil, tout un programme, et le climat est tout de suite installé.
CHRONIQUE

Céline Bonacina nous emmène en voyage avec le Megapulse orchestra

La compositrice nous offre pour cette création une musique lyrique et généreuse.
CHRONIQUE

Le blues acoustique de Taj Mahal

D’un Country blues à blues plus urbain, il nous propose une musique métissée et chaleureuse.
CHRONIQUE

Charlier-Sourisse : Big band, big smile

On ressort joyeux et revigoré de ce concert généreux, bel exemple de plaisir partagé.
CHRONIQUE