Skip to content
Chroniques

La bossa de Tom Jobim revisitée par le SF Jazz Collective

Regroupant quelques-uns des meilleurs musiciens de la côte Ouest, le SF Jazz Collective est né en 2004 et reprend tous les ans les compositions d’un artiste jazz ou pop. Cette année, après John Coltrane, Miles Davis ou encore Stevie Wonder, c’est un hommage à Antonio Carlos Jobim que nous propose le all star qui achève sa tournée à Coutances – “Nous avons gardé le meilleurs pour la fin”, ont-ils assuré.

Le répertoire alterne entre des titres du brésilien réarrangés à chaque fois par un membre différent du groupe et des compositions originales. Ainsi, c’est un Garoto largement revisité par le trompettiste Etienne Charles qui ouvre la soirée. Le groupe enchaîne avec How Insensitive, joliment introduit par le vibraphoniste Warren Wolf et joué sur un tempo très lent, merveilleusement étiré. Suivent deux compositions, de David Sanchez et d’Obed Calvaire, nettement plus “musclées”. Tout au long de la soirée, les solos donnent un réel sentiment d’urgence et les musiciens se donnent avec générosité. Le concert nous réserve de nombreux autres beaux moments, notamment avec Retrato Em Branco E Preto, ballade superbement interprétée par David Sanchez, Another Side et son époustouflant solo de vibrato, ou encore Amparo et son bel arrangement de cuivres dû à la plume du bassiste Matt Brewer.

Texte et photos : Stéphane Barthod.

Clarinettes à tous les étages

La clarinette est à l’honneur cet année à Jazz sous les Pommiers.
CHRONIQUE

Ouverture de festival avec le trio Georgelet/Zelnik/Chesnel

C’est un trio discret et "sans esbroufe" qui ouvre le festival cette année.
CHRONIQUE

Chet Baker réinventé

Voix et trompette de velours, Chet Baker fait partie de l’imaginaire collectif du jazz.
CHRONIQUE
anne_paceo_rewind © stephane barthod

Anne Paceo et les MC

Batteuse de toutes les rencontres, Anne Paceo nous propose une nouvelle création ce soir : "Rewind"
CHRONIQUE

Retour du blues, puissance trois

Après une parenthèse ces deux dernières années, c’est enfin le retour de la soirée blues de Jazz sous les pommiers.
CHRONIQUE

Liebman, Brecker, Copland, Gress et Baron : retour aux sources

C’est un quintet d’exception qui nous attendait ce soir au théâtre,
CHRONIQUE

Truffaz, le retour

La "patte" Truffaz est bien là, dès les premières mesures.
CHRONIQUE

Fidel Fourneyron en solo : un concert riche et varié

Fidel Fourneyron revisite pour nous en solo les grands standards du jazz, connus ou moins connus.
CHRONIQUE